avr 09

Nous avons vu quelles étaient les premières erreurs et pièges à éviter pour le référencement et positionnement d’un site internet sur les moteurs de recherche. Cependant bien d’autres facteurs peuvent avoir un effet négatif sur le positionnement, nous énumérons ici les principaux.

Tout d’abord rappelons que l’utilsation de frames, et du Flash ou bien du Javascript pour les menus poseront des problèmes aux robots d’indexation. Des URL exotiques, voire illisibles par les bots et du contenu dupliqué (e.g. certains sites dynamiques, mauvaise utilisation d’AJAX, variables de sessions dans les URL) sont aussi des facteurs bloquants ou au minimum handicapants pour le référencement correct d’un site, qu’il faudra contourner. Voir notamment la gestion de sites dynamiques et les techniques d’URL rewriting. L’utilisation d’un fichier robots.txt ou de l’attribut “nofollow” sur certains liens ou encore de redirections permanentes (R301) permettront d’éviter l’indexation de contenu identique.

A ceci, il convient d’ajouter :

Principaux facteurs avec effet négatif sur le positionnement :

  1. Serveur souvent inaccessible aux robots ou encore temps de réponse serveur beaucoup trop lent (problèmes liés à son hébergement)
  2. Contenu dupliqué ou identique à d’autres sites déjà présents dans l’index des moteurs de recherche
  3. Liens externes de son site vers des sites de spam
  4. Titres et meta descriptions identiques pour plusieurs pages (voir aussi gestion de sites dynamiques)
  5. Sur-optimisation et “bourrage” de mots clés et plus généralement tout “spamdexing”(*) e.g. liens et mots cachés, pages satellites, “Link farm”(*), etc
  6. Participation à des réseaux de liens/achat de liens (plus risque de blacklistage le jour où le réseau est découvert)
  7. Utilisation de la balise meta refresh avec un délai très court (redirection ne laissant pas le temps à un visiteur humain de voir la page initiale dont le contenu sera donc souvent considéré par les moteurs comme du spam). Attention aussi aux redirections successives qui peuvent bloquer l’indexation d’une URL(*)
  8. Liens provenant en grande majorité de sites de spam, attention donc aux annuaires automatiques très prisés par les spammeurs
  9. Mise en place de script CGI en page d’accueil (programmes lancés avant l’affichage html de la page, e.g. test sur type de navigateur ou OS(*) utilisés, détection plug-in flash, etc)

* voir lexique référencement


Si vous venez de découvrir ce blog, lire en priorité l’article : Les principes de bases du référencement



promotion et referencement

Diffuser ce billet :

referencement twitter        referencement facebook       


Commentaires fermés.