mar 17

Dans le cadre d’une conférence sur le Search (SXSW à Austin) Matt Cutts vient d’annoncer que les équipes de Google travaillaient sur une nouvelle pénalité pour faire rétrograder dans les résultats de recherche les sites trop optimisés en terme de SEO. Cette pénalité qui fait suite à celle déjà annoncée visant les sites affichant trop de pub, et à de nombreux filtres pre ou post Panda, pourrait voir le jour dans les semaines… ou mois à venir.
Alors “Comm” ou réalité ?


Si beaucoup se sont déjà rendus compte que sur certains types de sites une dés-optimisation était parfois payante (voir cet article : Dés-optimiser pour mieux se positionner sur Google ?), de nombreux sites “lourdement” optimisés, surtout du côté “off-page” qui constitue le talon d’Achille historique de l’algorithme de Google, arrivent encore aujourd’hui à très bien se positionner. Alors après les “keyword stuffing” et les optimisations “on-page” (trop) visiblement dictées par les moteurs, Google va-t-il pénaliser les sites dont le profil de backlinks (liens) est loin d’être naturel ?

Matt Cutts a annoncé que Google voulait faire remonter dans ses résultats les sites non optimisés disposant d’un contenu riche et pertinent. Le moteur de recherche idéal et intelligent comme des certains :) humains n’étant visiblement pas encore né, il semble difficile de discerner facilement et de privilégier les pages de ce genre de sites, surtout si leur visibilité (ex. par les liens) et notoriété (ex. par les réseaux sociaux) est encore faible.
Une plus grande prise en compte des réactions des utilisateurs (l’adoption de Chrome par les internautes devant s’avérer à terme très utile pour Google), l’intégration des actions sur les réseaux sociaux et une personnalisation des recherches devraient y contribuer.

Mais comme il est certainement plus aisé d’identifier algorithmiquement les sites sur-optimisés que de découvrir les pépites du web profond, Google pourrait alors handicaper ces sites par le déclenchement de filtres ou de pénalités comme il en existe déjà avec les +50 sur les SERP, etc. Le rôle des SEO n’en deviendrait pas moins intéressant, bien au contraire !
Source de l’information : article sur Search Engine Land [en]
A lire aussi : Les différents types de pénalités Google

A lire aussi sur le même sujet :

promotion et referencement

Diffuser ce billet :

referencement twitter        referencement facebook       


4 commentaires pour “Google annonce une nouvelle pénalité contre les sur-optimisations”

  1. sudoku a écrit :

    Salut,
    Nouvelles pénalités que certains ont bien senti passer!!! Panda, pingouin et je ne sais quel autre animal n’ont pas lésiné, le pire c’est qu’on avait été prévenu à l’avance…

  2. Zied Redissi a écrit :

    Je viens de boucler une étude sur plusieurs critères sur une centaine de site, MC déclarait qu’il n’y avait pas de densité idéale et je n’en étais pas sure, en fait le résultat m’a surpris, premièrement la densité n’améliore pas le positionnement mais bien pire le taux de corrélation entre une densité élevé (Plus de 5%) et le positionnement est très élevé autrement dit une densité élevée est clairement une cause importante de pénalité. Par contre aucune pénalité en cas de non variation du mot clé et d’absence de lien profond, c’est peutêtre là que google va réagir.

  3. Francis a écrit :

    Quand la désoptimisation devient la nouvelle frontière de la suroptimisation…
    C’est toujours la même course : à de nouveaux critères, de nouvelles techniques de hacking des critères…

  4. séjour maroc a écrit :

    Des que j’abuse des liens (+5bl/jour) du même ancre avec le même lien, la position du mot-clé chute.
    Comme je suis chaque jour le positionnement, j’abuse des bl volontairement pour voir la réaction de GG, j’ai demandé l’avis de plusieurs référenceurs, ils m’ont confirmé la même chose.
    Il faut trouvé le bon dosage pour plaire à M. GG.

Laisser un commentaire