oct 09

Faute de moyens matériels ou financiers mais aussi en raison de l’absence de soutien, de nombreux projets même très originaux ne voient jamais le jour. Ces projets non aboutis concernent tous les domaines d’activité et sur la Toile comme ailleurs, les candidats à la création (d’entreprises ou de projets) sont nombreux à chercher une méthode efficace pour parvenir à surmonter tous les obstacles afin de concrétiser leur rêve.
L’essor fulgurant et continu des réseaux sociaux a permis, depuis plusieurs l’année, la résurgence d’un outil efficace en la matière : le Crowd Funding ou Crowdfunding. En s’appuyant sur les recettes ayant contribué au succès de ces réseaux sociaux, le Crowd Funding permet ainsi de mobiliser une communauté au service de la réussite du projet concerné.

Le Crowdfunding, une méthode pour conduire tous les projets

Traduit littéralement par « financement participatif », le Crowdfunding consiste à financer un projet par les Internautes. Permettant d’échapper aux exigences strictes et difficiles du système bancaire traditionnel, le Crowfunding implique donc que les initiateurs du projet mobilisent des internautes afin qu’ils acceptent de devenir investisseurs.
L’investisseur (en l’occurrence un Internaute) se sentira impliqué par le projet qu’il soutient, dans la mesure où une contrepartie lui est toujours proposée. Il pourra s’agir d’une réduction ou d’un avantage à valoir lorsque le projet sera achevé, d’une attention particulière (remise d’une photo, d’un livret, remerciement,…). Le principe reste néanmoins que l’investisseur s’engage avant tout en fonction de sa conviction en la fiabilité du projet.
De nombreuses plateformes se sont créées pour permettre de mettre en relation les créateurs et les éventuels investisseurs, qu’il s’agisse de plateformes généralistes comme Ulule ou de sites spécialisés dans des projets créatifs (Kickstarter) ou encore de plateformes pour aider à la création d’entreprises (Wiseed).
Quel que soit le projet et la plateforme choisie, les créateurs se doivent alors de mobiliser la communauté qu’ils entendent cibler et les réseaux sociaux s’imposent alors comme la meilleure manière d’y parvenir.

Prenons un exemple concret, celui de 9 Jours. Le projet a été initié par des étudiants cinéastes, qui projettent de réaliser une série de 43 épisodes relatant la vie de leur héros récurrent. Le projet se caractérise par la volonté de tourner l’ensemble des épisodes en noir et blanc, et les multiples ambitions des jeunes créateurs leur ferment les portes d’un financement traditionnel. Aussi ont-ils déposé un projet de Crowdfundig sur le site d’Ulule et l’ont sobrement dénommé : 9 Jours

Les réseaux sociaux, une évidence pour accompagner les projets

Une fois le projet de crowdfundig déposé sur une plateforme, il faut alors susciter l’intérêt et mobiliser la communauté la plus importante possible autour du projet. La recherche reste donc identique à celle d’une entreprise classique, à la différence qu’au lieu de séduire les clients il s’agit de se rendre attrayant pour les investisseurs. En fonction du réseau social concerné, les mêmes astuces que celles utilisées pour booster les ventes seront alors utilisées pour attirer le plus grand nombre d’investisseurs, qu’il s’agisse de Twitter, Linkedin ou même Pinterest. Il ne faut donc pas négliger la stratégie à mettre en place sur les réseaux sociaux. Pour aller plus loin : voici 12 exemples de stratégies de marketing social.
Les réseaux sociaux vont permettre aux porteurs du projet d’informer leur communauté de l’évolution du projet concerné. Une émulation naturelle poussera les investisseurs à mobiliser les derniers Internautes nécessaires au succès final. La communauté de chaque investisseur sera alors mise à contribution et ainsi de suite.
La communication sur les réseaux sociaux poursuit donc deux objectifs simultanés. La quête de la totalité des besoins se fait alors en même temps qu’une véritable communication sur le projet en lui-même. C’est aussi à travers ces réseaux sociaux, qu’une fois le projet abouti, les créateurs pourront tenir informés les investisseurs de la vie du projet. Le réseau social s’impose alors à la base de ces projets Crowdfunding.
Les porteurs du projet de 9 jours ont aussi créé leur page Facebook, et dès le départ un message quotidien permettait de renseigner les montants récoltés. L’émulation abordée plus tôt est mise en évidence dans les nombreux likes et autres commentaires de la page. Au fur et à mesure de l’avancée du projet, des photos inédites et des teasers de la série ont été postés sur la page du groupe, entretenant le buzz et finissant d’attirer les derniers investisseurs. C’est par ce même support, que les jeunes réalisateurs tiennent désormais leurs bienfaiteurs informés de l’avancée de leur projet et la série est attendue pour les premiers mois de 2014.


A propos de l’auteur de cet article :
Auteur Florence
Véritable passionnée du web, Florence a un intérêt tout particulier pour les stratégies e-commerce. Après avoir travaillé chez Nestlé puis chez Clarins, elle est aujourd’hui freelance dans le domaine du web marketing. Pour plus d’informations, voir mon profil sur Linkedin


promotion et referencement

Diffuser ce billet :

referencement twitter        referencement facebook       


5 commentaires pour “Comment tirer profit des réseaux sociaux pour monétiser ses projets ?”

  1. Nedmicurl commentaire a écrit :

    Pour info, l’orthographe correcte est “crowdfunding” (mais ça l’auteur, Florence, le sait pertinemment ^^).
    Pour compléter cet article efficacement, j’indique aux lecteurs l’existence d’un annuaire listant les sites de financement participatif : http://www.alloprod.com/annuaire/
    Il existe depuis un moment (2011) et le lien ci-dessus envoie vers une nouvelle version (une version sous forme de tableau existe également sur le site AlloProd).
    Les sites sont notés par les visiteurs et une fiche permet de se faire une idée de leur concept pour chacun d’eux.
    Voilà, j’espère que ça vous sera utile !

  2. Oscar a écrit :

    Corrigé, merci ! c’est de fait mieux comme ça :)

  3. Outsourcing madagascar a écrit :

    Bravo! C’est un billet très complet. Il faut dire notamment que les réseaux sociaux nous apportent de nombreuses opportunités allant du lancement des projets jusqu’au recrutement.

  4. Agence web marketing a écrit :

    Le crowdfunding est un nouveau moyen de financement, mais il ne doit pas faire oublier le financement classique au contraire, les banques et les business angel seront d’autant plus intéressés si vous avez lancé et réussi ou partiellement réussi votre projet de crowdfunding

  5. referencement google a écrit :

    suivre le rythme du net à travers les réseaux sociaux est la meilleure solution si l’on souhaite assister à la réalisation de ses projets et je pense que le crowdfunding peut nous aider dans ce sens.