fév 14

Si la définition de la thématique d’un site ou de ses grandes rubriques est en général aisée, le choix judicieux des mots ou expressions clefs qui vont caractériser les pages les plus importantes de ces rubriques constitue une étape primordiale du référencement.

Notion de trafic ciblé :

En effet l’objectif est de permettre à un nombre suffisamment grand d’internautes de retrouver ces pages en effectuant des recherches, appelées requêtes, sur des mots et expressions identiques ou proches. Le but étant de générer un trafic maximum mais toujours ciblé de visiteurs vers ces pages, on s’attachera à trouver le bon compromis entre définitions trop générales ou au contraire trop spécialisées.

Requêtes et nombre de mots utiles :

Une requête sur un mot unique, par opposition à une suite ordonnée de plusieurs mots, générera un nombre de résultats de recherche plus important . Faire un essai sur Google avec par exemple les mots : “tableaux” et “tableaux de paysages de Camargue” ou encore “peinture” et”peinture de paysages de Camargue”, le nombre de résultats varie d’un facteur 1000 (plusieurs millions ou dizaine de millions pour une requête sur un seul mot). En supposant que la page web parle de (ou affiche une) peinture de paysages de Camargue, l’internaute effectuant cette recherche trouvera ce qu’il recherche (trafic ciblé) par contre le nombre de telles requêtes est évidemment moins important que les recherches sur “peinture de paysages” et surtout “peinture”seul. Par contre un internaute entrant “peinture” et recherchant une information générale sur par exemple la composition de la peinture a peu de chance d’être intéressé par un tableau de Camargue ! (trafic non ciblé).

Se positionner sur une requête très détaillée sera en général plus facile que de se placer sur une grosse requête à fort trafic souvent beaucoup plus concurrentielle. Par contre les statistiques (*) de l’Internet montrent que la grande majorité des internautes tapent un, et surtout deux ou trois, voire quatre mots, mais rarement plus pour effectuer une recherche. Dans le cas de cet exemple se positionner sur “peinture de paysages”, ce qui n’est ni trop vague ni trop précis semble un bon compromis. Il reste cependant à avoir une idée au moins relative du nombre d’internautes recherchant des “peinture de paysages”.

Note : en général on ne tient pas compte des mots (articles, conjonctions, …) de 2 ou même 3 lettres, par exemple “de” dans la requête précédente.

Trafic potentiel et concurrence pour le positionnement :

Notre objectif principal est donc d’identifier les mots ou expressions clefs caractérisant à la fois correctement le contenu d’une page et pouvant généré un trafic ciblé le plus élevé possible. Si certains outils sont disponibles pour donner une estimation du trafic potentiel d’une requête, voir Outils SEO “On-page”, c’est une tâche délicate et pas toujours évidente dans la pratique.

Par ailleurs une requête à plus fort trafic potentiel sera souvent plus concurentielle. Ceci nécessitera un investissement plus élevé et plus long pour arriver à bien se positionner. Dans un premier temps on pourra se faire une idée du caractère concurrentiel d’une requête précise par le nombre de liens commerciaux (Google Adwords). Dans un deuxième temps l’utilisation de certains outils SEO et l’analyse des sites/pages en place nous donnera une idée de la difficulté à se positionner dans les premières places des SERP. (voir lexique)

* Selon Onestat les internautes francophones utilisent essentiellement des requêtes à 2 (35 %) ou 3 mots clés (27%) . Les requêtes plus courtes et donc plus vagues à 1 mot clé ne représentant que 11% du total. Ensuite dès que le nombre de mots clés augmente, les requêtes sont de plus en plus précises, mais de moins en moins nombreuses : 4 mots (14 %), 5 mots (7 %), 6 mots (4%), 7 mots et plus (2%).


Pour continuer nous allons voir comment ces mots clés vont être judicieusement utilisés, dans :


promotion et referencement

Diffuser ce billet :

referencement twitter        referencement facebook       


2 commentaires pour “Choix des mots clés pour le référencement”

  1. Edouardurl commentaire a écrit :

    Article très intéressant. Bravo pour le travail, je viens de découvrir le blog et j’apprends énormément de choses. Enfin un blog qui traite en profondeur du SEO.

  2. Michel a écrit :

    Bonjour,
    Pourriez-vous indiquer où trouver l’étude Onestat que vous citez sur les internautes francophones ? Je ne trouve que des références à des études sur des internautes américains.
    Merci par avance,
    Michel