juin 02

Comment bien choisir un nom de domaine pour une visibilité optimum ? Faut-il opter pour un nom court et facile à retenir par les internautes ou bien un nom composé incluant des tirets et deux à trois mots clés caractérisant le thème du site ?

Deux écoles de pensée s’affrontent sur la toile, alors que choisir ? Je penche personnellement pour la première solution, c’est à dire un nom facile à mémoriser par les internautes, pas trop long et qui pourra facilement bénéficier du bouche à oreille une fois que le site commencera à démarrer. On peut raisonner par analogie avec le développement d’une marque en marketing. De plus pour un site de bonne notoriété, le nom de domaine sera souvent associé à sa marque principale… que l’on aura intérêt à déposer !
Si le site a vocation à être traduit en plusieurs langues et cible une audience internationale, on choisira un tld (*) en .com; par contre pour un site francophone le choix d’un domaine en .fr est tout à fait approprié et se prête à un bon positionnement sur Google France. Dans le cas où le nom sélectionné n’est plus disponible avec ces extensions, on peut toujours se rabattre vers les net, org, info, ou encore eu suivant ses objectifs, mais pour le commun des internautes le com et maintenant le fr sont les extensions pas défaut et donc les plus faciles à retenir.

Inclure des mots clés dans le nom de domaine ?

 
Des tests montrent que les moteurs de recherche tiennent compte de la présence de mots clés dans l’URL, mais aussi que le poids accordé par l’algorithme de classement de Google est vraisemblablement faible, voire très faible. Le bénéfice sur le positionnement est en effet essentiellement indirect, car de nombreux back links (*) et notamment des liens naturels vont utiliser le nom de domaine ou l’URL de la page d’accueil comme ancre de lien.
Si l’on peut faire simple, tout en incluant un mot clef c’est évidemment tout bénéfice, mais de la à créer un nom de domaine du style mot1-mot2-mot3.com il n’y a qu’un pas que je ne franchirais pas. Les tirets sont une source d’erreur fréquente lorsque l’internaute va entrer de mémoire le nom du site dans son navigateur, par contre le préjudice est faible pour un site correctement référencé où l’adresse du site sera facilement révélée par un moteur de recherche (plus de 10 % des recherches de ce type sur Google). Si l’on préfère quand même utiliser des mots clés, le tiret est un séparateur valable, mais un maximum de deux mots clés reflétant l’activité principale semble la limite à ne pas dépasser, pour ne pas donner au site une connotation amateur ou pire d’apprenti spammeur ! Dans le cas d’un site d’entreprise, on pensera à analyser les répercussions, souvent négatives, de ce choix sur la stratégie de communication et de marque, ainsi que sur le développement de l’identité numérique de la Société.

Notons aussi pour ceux qui préfèrent utiliser un nom court, la possibilité de définir www.mondomaine.com/motclef.php comme l’URL de la page d’accueil (par le htaccess) au lieu de index.html ou index.php programmés par défaut.

* voir lexique sur le référencement


Si vous venez de découvrir ce blog, lire en priorité l’article : Les principes de bases du référencement


A lire aussi sur le même sujet :

promotion et referencement

Diffuser ce billet :

referencement twitter        referencement facebook       


6 commentaires pour “Référencement : Choisir un nom de domaine”

  1. Alan a écrit :

    C’est vrai que service TIRET public … ce n’est pas très radiophonique !

  2. Oscar a écrit :

    Oui et encore là c’est un nom connu et générique, mais serait bien pire AMHA pour une nouvelle société essayant de communiquer sur : vendeur tiret du tiret meilleur tiret cacahuète !!

  3. Odile a écrit :

    Ce sont de bons principes, mais le problème maintenant c’est que nous sommes souvent limités par les disponibilités, donc les ndd avec un tiret vont être de plus en plus fréquents, enfin à mon avis !

  4. Oscar a écrit :

    C’est vrai que le nombre de possibilités avec des noms simples diminue chaque année! Un nom court de société suivi par un seul mot clé séparé par un tiret peut se révéler un bon compromis, en supposant que le mot clé permette de préciser l’activité principale par exemple “axa-assurances.com”

  5. Pierrourl commentaire a écrit :

    Moi je suis d’accord avec Oscar, je pense que choisir un nom domaine simple c’est mieux que mettre des mots clés dedans, surtout si ce n’est pas important pour le référencement du site.

  6. Pantoneurl commentaire a écrit :

    Moi, j’ai utilisé 3 mots dans mon nom de domaine moteur-a-eau.com Je ne crois pas que ça fasse amateur, car les tirets séparent une seule expression de 3 mots “moteur a eau”. Je crois que dans ce cas, c’est acceptable. Ce n’est pas comme si c’était 3 mots clé différents comme ordiateur-ecran-imprimante.com pour un site de matériel informatique par exemple…