mar 21

De nombreux chercheurs et experts en SEO analysent sans cesse les brevets et le fonctionnement du fameux algorithme de classement des résultats de recherches de Google. Mais c’est un secret jalousement gardé, et “cracker” un algorithme développé et perfectionné par des centaines d’ingénieurs sur plusieurs années paraît de plus en plus difficile !

algorithme google

Rand Fishkin de SEOmoz, dans un intéressant effort de vulgarisation, nous donne un aperçu de ce que pourraient en être les grandes lignes.

En se référant aux principes de bases du référencement, le “score Google” obtenu par une page, permettant son classement sur les résultats de recherche, pourrait ressembler à une formule mathématique de ce type :

Score Google = (Utilisation des Mots Clés x 0.3) + (Potentiel du Domaine x 0.25) + (Score sur les Liens Externes x 0.25) + (Comportement des Internautes x 0.1) + (Score sur la Qualité du Contenu x 0.1) + (Réévaluations manuelles) - (Pénalités automatiques et manuelles)

 

Plus le score est élevé, mieux la page est positionnée. C’est bien sûr une simplification extrême de l’algorithme de Google, qui dit tenir compte d’environ 200 éléments pour classer une page. Cet effort de synthèse a cependant le mérite de regrouper les facteurs les plus connus infuant sur le positionnement dans une formule simple. Celle-ci fournira un résumé utile pour les nouveaux venus au référencement.

Explications de la formule du “Score Google” :

Utilisation des Mots Clés :

  • Mots Clés dans la balise “title”
  • Mots Clés dans les balises titres (Hx)
  • Mots Clés dans le texte
  • Mots Clés dans les ancres de liens internes pointant vers la page
  • Mots Clés dans le nom de domaine et/ou l’URL

Potentiel du Domaine :

  • Historique du nom de domaine
  • Age du domaine
  • Poids des liens externes pointant vers le domaine
  • Réseau et environnement du site défini par les liens entrant et sortant
  • Historique et structure des liens externes

Score sur les Liens Externes :

  • Ancienneté des liens
  • Qualité des sites effectuant ces liens
  • Qualité des pages contenant les liens
  • Ancre des liens
  • Quantité et pondération des liens (Cf. PageRank)
  • Thématique des pages/sites contenant les liens

Comportement des Internautes :

  • Historique du taux de clics de la page sur les SERP *
  • Temps passé par les visiteurs sur la page
  • Nombre de requêtes sur l’URL* et le domaine
  • Statistiques de l’URL et du domaine disponibles pour Google (e.g. Analytics, Toolbar, etc)

Score sur la Qualité du Contenu :

  • Potentiellement manuel pour certaines requêtes les plus importantes
  • Des évaluations humaines par Google, voir aussi Trustrank
  • Algorithmes pour l’évaluation de la qualité et structure du texte

Quant aux ajustements manuels ou humains ils sont probablement rares, mais des experts en référencement comme Rand pensent que Google les utilise pour certaines requêtes très populaires et concurentielles. On assiste de plus en plus à des pénalités automatiques ou filtres apposés par Google dans sa lutte contre le “spamdexing” *, afin d’améliorer la pertinence de ses résultats.

Cette formule est extraite de l’article “A little piece of the Google algorithm revealed” publié sur SEOmoz, traduction et adaptation par Paradi’SEO avec l’accord de SEOmoz.

(*) Voir lexique SEO


Si vous venez de découvrir ce blog, lire en priorité l’article : Les principes de bases du référencement



promotion et referencement

Diffuser ce billet :

referencement twitter        referencement facebook       


Commentaires fermés.